IMG_8778

La trajectoire d’Ormazabal a démarré dans les années 70, avec le réveil de la nouvelle figuration, puis avec la consolidation de courants abstraits de l’après-guerre. Ses études d’architecte, ont permis à l’artiste, de développer l’amour du travail bien fait, très équilibré, très étudié.

C’est une peinture sans artifices : la technique du collage qu’il a utilisée, dans beaucoup d’œuvres, dans le passé, reste très présente dans sa composition. Le raffinement du choix de ses couleurs ocres et oranges nous renvoie la chaleur d’un monde très personnel. Il trace les limites de la vie quotidienne pour les transformer en un monde onirique.